Des outils pour réveiller la mémoire affective

La maladie d’Alzheimer, découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, est une affection du cerveau dite « neuro-dégénérative », c’est-à-dire qu’elle entraîne une disparition progressive des neurones. Il en résulte alors une altération des facultés cognitives : mémoire, langage, raisonnement, etc. Dans ce cadre, la mémoire affective est souvent la mémoire qui va être préservée le plus longtemps. Toutes les situations où la personne ressent des sensations et des émotions (douceur, anxiété, bien-être, peur, sécurité, plaisir, …) sont mémorisées sous une forme essentiellement émotionnelle. Découvrez des outils de médiation agissant sur cette mémoire affective pour créer du lien.