Apprendre à son rythme

Le handicap mental à une conséquence directe sur la manière de faire des apprentissages mais cela ne veut pas dire que les apprentissages ne sont pas possibles.  Bien au contraire !  L’enfant porteur d’un handicap mental a besoin de temps pour appendre.

Sa capacité de généralisation doit être développée afin qu’il puisse appréhender les concepts.  C’est d’ailleurs une conséquence de son esprit « Kaleisdoscope ».  Il a tendance à manquer d’esprit de synthèse et à se focaliser sur 1000 détails !

Mettez également l’accent sur les capacités de discrimination visuelles, auditives et tactiles du fait de l’existence possible d’un déficit des fonctions sensorielles. Enfin des jeux pour renforcer la mémoire de travail (indispensable pour pouvoir suivre des consignes), la capacité d’attention et de concentration lui seront très bénéfiques. 

Filtrer

Catalogue

Filtres actifs :
Disponibilité