Je crée un espace sensoriel ultraviolet d'inspiration Yoyoi Kusama

Comment créer un espace sensoriel où l'on pourra expérimenter des activités conçues pour aider les personnes ayant des besoins spécifiques à se détendre et à se concentrer ?  Voici une inspiration présentée ci-dessous pour vous donner un excellent point de départ pour commencer différentes salles sensorielles lumineuses. 

Connaissez-vous Yoyoi Kusama ? Ces expositions recréent un univers tout en couleur ne cessant de susciter l’admiration avec des œuvres à la limite du psychédélisme, perturbant nos notions d’espace et de réalité. 

Plongé dans la pénombre au sein de l'obscurité, l'atmosphère se rapporte au mystère et à l'inconnu. Cet espace peut notamment aider les adolescents : ils préfèrent généralement ces espaces sombres, cachés du monde. 

Pour réaliser cette salle sensorielle, vous aurez besoin de : 

60 étoiles phosphorescentes
Boules de neige
Kit uv complet
-
 Du fil de pêche et une aiguille
- De la pâte collante pour les murs
- Des crochets plastiques autocollants 



Quels sont les avantages d'une salle sensorielle ? 



La stimulation sensorielle : Lorsque les enfants s'engagent et explorent leur environnement, ils commencent à apprendre à réagir et à interagir avec le monde qui les entoure.

L'apprentissage ludique : La stimulation sensorielle engage différentes zones du cerveau et aide les enfants à mieux absorber et retenir les informations.

L'amélioration de l'équilibre,  du mouvement et de l'orientation spatiale : Les salles sensorielles peuvent aider les utilisateurs à développer leurs capacités de traitement visuel ainsi que leur motricité fine et globale, facilitant ainsi la vie quotidienne.

La résolutions des problèmes de comportement : Les environnements multisensoriels peuvent être très absorbants, offrant un moment de réconfort et de calme aux individus hyperactifs et en détresse, et aidant les individus inactifs à se sentir mieux impliqués. Cela améliore la concentration et empêche les utilisateurs de ressentir le besoin de "passer à l'acte"

Dans un premier temps, collez les étoiles phosphorescentes à l'aide de pâte collante sur le mur. Passez dans chaque boule de neige avec le fil de pêche et l'aiguille. Maintenez-les au plafond avec des crochets en plastique autocollants. 


De façon sécurisé, positionnez la lampe ultraviolet de sorte à faire ressortir les éléments UV. Dans ces photos, elle est positionnée au sol, mais pour plus de sécurité, il est recommandé de la positionner au plafond. 



Laissez l'enfant explorer cette salle en touchant les différents objets et matières s'y trouvant.  


Les 8 éléments à prendre en compte lors de la création de votre salle sensorielle


Le lieu

Lorsque vous commencez à créer votre salle sensorielle, la toute première à réfléchir est l'endroit où vous souhaitez que la salle sensorielle soit située. Il est vivement conseillé de placer la pièce à l’écart des couloirs passants, et où le bruit environnant sera au plus faible. 

De plus, il est conseillé de sélectionner une pièce sans fenêtre. Les fenêtres ne sont pas nécessaires et finissent par être recouvertes de stores ou de films pour que l'obscurité. «Si la lumière du jour et une ventilation naturelle sont nécessaires, envisagez une fenêtre de taille appropriée et une position appropriée.

La taille de la salle

Cela peut sembler un détail mineur, mais cela peut faire toute la différence. Lorsque vous planifiez votre salle sensorielle, demandez-vous ce que vous souhaitez mettre dans cette pièce. Les environnements sensoriels peuvent être aussi petits qu'un dressing, si vous ne voulez qu'un espace avec des jeux de lumières fascinants. Toutefois, si vous souhaitez que la personne interagisse avec plusieurs objets sensoriels, envisagez un espace beaucoup plus grand.

Ventilation de la pièce

En raison de la chaleur dégagée par les produits d’éclairage électrique, il est vivement conseillé d’inclure une ventilation dans la pièce. Si vous le pouvez, n'hésitez pas à installer un thermostat spécifique car il faudra sans doute un réglage différent des autres pièces environnantes. Une climatisation peut tout à fait faire l'affaire. Il est conseillé qu'une température ambiante adéquate soit dans la pièce afin d'aider l'utilisateur et le soignant à se concentrer sur l'expérience et la tâche à accomplir, et non sur les préoccupations environnementales.

L'éclairage

Éviter les lampes néons dans la salle, qui peuvent produire un bruit désagréable avant et après la séance dans la salle sensorielle, et augmenter le stress des utilisateurs dans la pièce. Préférez les éclairages plus doux, réglables à l'aide d'un commutateur. 

La couleur des murs

Préférez un mur blanc ou ivoire de manière à ce que la lumière projetée soit de la couleur véritablement émise. Si vous recherchez plutôt un effet sombre où la lumière ultraviolette doit être utilisée pour faire ressortir des objets UV, utilisez plutôt des couleurs sombres telles que le bleu nuit ou le vert foncé. Ces couleurs seront plus adaptée que le noir : ils produisent les mêmes effets et sont moins oppressante pour les personnes n'ayant pas l'habitude d'être dans une pièce aux couleurs sombres.

Vous pouvez également utilisez des rideaux pour diffuser les projecteurs dessus. 

Au sol

Si des personnes en fauteuil roulant utilisent la pièce, envisagez d’inclure un revêtement de sol durable qui n’empêche pas le fauteuil roulant de se déplacer. Différente combinaison de tapis, comme ceux à fibres optiques, permettent de réaliser différents effets visuels et tactiles tout en ajoutant de la chaleur et du confort à la salle sensorielle. 


Ajouter tous les produits de l'activité Ajouter tous les produits de l'activité